Algerie: Maison d’hôtes Almaachaart de El-Ghoufi

  • Langues parlées : Arabe – Français
  • 10 chambres – 50 couchages
  • gite en site naturel PROTÉGÉ
  • table paysanne
  • Randonnée possible
  • Altitude : 1100 metres
  • Internet : WIFI
  • Environnement : isolé du village

Nous sommes dans les Aurès, sur des vestiges romains.

Sur le site d’accueil sont exposés des vestiges romains .

L’accueil est assuré par une grande famille .

Grande maison traditionnelle restaurée avec beaucoup de goût et dans la tradition architecturale de la région par la famille depuis 20 ans .

Belle capacité d’accueil de 50 personnes en chambres de 3 lits et bloc sanitaire partagé. Nous sommes réveillés par le coq de la basse cour.

Les repas sont traditionnels et abondants 

La vallée de Ghoufi, dite « les balcons de Ghoufi « , curiosité géologique. La rivière Abiod (Ighzir Amellal) a creusé un long canyon à travers la région de Tifelfel à M’Chouneche . On peut trouver des vergers d’arbres fruitiers et de palmiers, se détachant sur de hautes falaises, dont certaines peuvent atteindre une hauteur de 200 mètres ou plus selon la région. Le site est réputé parmi les géologues pour les couches géologiques visibles que l’on peut observer sur les pentes du canyon. Ces strates donnent un aperçu de l’histoire géologique de la région .

Les villages dans le fond de la vallée datent du 17  -ème. Ces habitations datent du XIVe siècle, construites par les Chaouia.   et ont été abandonnés en 1974 à la révolution agraire  décidé par L’état algérien.

De nombreuses visites et randonnées dans le périmètre

Azouz Bensiamor et Claude Degrange lors de la labellisation des lieux

A proximité:

Route touristique des Aurès, dite montagne des oreilles rouges. Route touristique qui nous conduit à 1720 m d’altitude, ou nous pouvons admirer la plaine du Sahara

M’chounéche  village ; visite de la fabrique de poteries  artisanales; Musée de la résistance algérienne, dans ce haut lieu de la résistance, où fut tué le premier militaire algérien  Lieu de détente pour la population dans la vallée ou coule une petite oued retenue par un barrage

Site touristique de Tahouda  ou vécu  la princesse berbère  Dihya  dite Kàhina. Elle a contribué  à l’émancipation de la femme . Elle prévoyait l’avenir. Elle vécut 3 siècles après J C , elle est le symbole de la résistance

Au retour Rocher rond point de Baniané 

Tarifs

Réservation

  • Azzouz Bensiamor
  • 213+0560640476
  • 213+0668340848
  • Daira T’Kout Daladia mairie de Ghassira
  • Mail :


DELETE-ME :